Le Tricheur ne serait il plutôt le pigeon?

Le Tricheur ne serait il plutôt le pigeon?

Ce célèbre tableau de Georges de La Tour est baptisé « Le tricheur », mais son véritablement nom ne devrait il pas être « le Pigeon »?

Un chose nous frappe lorsque l’on regarde le célèbre tableau de Georges de La Tour « Le Tricheur », c’est que personne ne semble réagir face au forfait qui apparaît flagrant à l’observateur, qu’il soit le peintre ou l’admirateur de son oeuvre.

Dans ce tableau, tout semble indiquer que nous sommes témoins d’une véritable association de malfaiteurs. Les signes ne manquent pas. Observons les échanges de regards entre les deux femmes, ou la reproduction des mêmes motifs rouges du col du tricheur sur la brassière de la servante… Ces trois là sont complices ! La Tour a d’ailleurs porté une attention particulière aux mains des trois compères. Elles semblent aussi adroites pour tricher, que pour distribuer le jeu ou enivrer le jeune dupé.

A l’inverse, et bien qu’il n’occupe pas le centre de la scène, le jeune homme berné, isolé du reste du groupe, semble trop absorbé par ses cartes pour se rendre compte de la farce qui se joue contre lui. C’est un « pigeon » que nos complices sont en train, tranquillement, de plumer. Notre jeune naïf semble en effet trop richement vêtu (L’artiste, facétieux, l’ayant déjà affublé d’un « plumet ») et les pistoles d’or qu’il exhibe en disent long sur sa volonté de « paraître ».

Ce tableau est il, comme cela est trop souvent dit, un réquisitoire contre la triche ?

Nous y voyons plutôt un avertissement moqueur à destination de ceux qui, trop imbus de leur état, ne savent plus regarder autour d’eux et deviennent des proies faciles.

C’est ainsi que les trois personnages qui font face au « pigeon » représentent les trois vices par lesquels il est si facile de faire lever sa garde à une victime potentielle: le jeu, la luxure et le vin.

Le regard que vous jette le tricheur vous prend à témoin et vous rend complice de ce qu’il essaie de vous faire accepter comme une leçon plus que comme un méfait, tout en vous rappelant que vous serez peut être, demain, le prochain « pigeon ».

Alors, « Le Tricheur » ou « Le Pigeon »?

Quelle que soit votre réponse, vous aussi, profitez, à demeure et en toute légalité, d’une copie du « Le Tricheur » de Georges de la Tour.  Nous sommes en mesure de vous le réaliser à la taille que vous souhaitez, avec un encadrement qui convient à votre intérieur.

Choisissez la taille que vous souhaitez dans notre formulaire et nous vous faisons parvenir notre meilleur tarif, avec ou sans encadrement, comme vous le souhaitez…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *